L’actu Abarth cet hiver : Monte Carlo et Rétromobile

Abarth est au coeur de l’actualité en ce moment. Avec le roadster récemment commercialisé 124 Spider d’abord, et puis à Rétromobile avec la présentation de deux autos des records.

L’Abarth 124 Spider au Monte Carlo

Le roadster italien, basé sur la Fiat 124 Spider, fait son grand saut en compétition. Ce véhicule a tout pour plaire : une gueule, un couple moteur/châssis sympathiques, un passé prestigieux. Reste à crédibiliser la voiture, et c’est le cas actuellement, avec un engagé en Abarth 124 Rally. Meilleur classement pour les 3 italiennes engagées, celle pilotée par François Delecour termine à la 21ème position.

Abarth à Rétromobile

La firme au scorpion est également présente à Rétromobile. Le grand salon parisien présentera deux véhicules :

  • Abarth 1000 Monoposto Record

Cette voiture des records est conçue par Pininfarina avec Abarth. On comprend immédiatement l’attention qui est portée à l’aérodynamique du véhicule. La carrosserie est telle un galet, laissant le vent filer par-dessus. Conçu spécifiquement pour battre des records, cette Abarth 1000 Monoposto Record va en faire tomber quelques uns en 1960, sur le circuit de Monza. Cette soucoupe volante sur roues impressionne par sa fluidité, sa ligne élancée.

  • Abarth 1000 Bialbero

Un problème pour refroidir le moteur ? Pas de soucis, on s’adapte en laissant ouvert le capot… comme sur une certaine Abarth 600 ! 570 kg pour 95 chevaux et des optimisations sur base de Fiat, sur la base d’un moteur de 982 cm3 seulement. Résultat, la 1000 Bialbero est une véritable petite bombe. Un exemplaires des records à Monza s’est adjugé à plus de 74 000 € à la venet Bonhams de Goodwood en 2015. Preuve qu’Abarth est bien de retour !

Abarth-Bialbero1000

Ces deux autos sont à découvrir sur le stand Abarth à Rétromobile. Véritables marqueurs du temps, elles ont participé également à la renommée du célèbre anneau de vitesse de Monza. Quoi qu’il en soit, la firme au scorpion est en forme, et renforce son offre produit aussi bien que sa présence en compétition. Avec un tel patrimoine, le scorpion peut capitaliser sur une véritable histoire.

Sources photo : Abarth / Wheelsage / 2000GT.net

Laisser un commentaire