McLaren 3 places : voilà que resurgit la F1

C’est un concept iconique des années 90 qui va bientôt faire son retour. La supercar à trois places. McLaren dévoile peu à peu une nouvelle voiture qui nous va droit au coeur : faire revivre la légende de la McLaren F1. La BP23, c’est son nom actuel de cette voiture, nous rappellera donc aux bons souvenirs des années 90.

McLaren BP23

Trois places, le pilote au centre

Bien plus qu’une supercar en fait, la BP23 sera l’hypercar la plus dingue construite par McLaren. 106 exemplaires seulement seront produits, comme la F1 à l’époque. Elle sera plus puissante que la fabuleuse P1 déjà gavée de chevaux. Elle sera hybride également, comme la P1

McLaren F1, la reine des années 90

McLaren annonce cependant que son hypercar ne sera pas une pistarde pure et dure. Elle se positionnera plutôt comme une GT très sportive et puissante, et donc moins radicale que la P1. Les croquis fournis par McLaren semblent abonder en ce sens : la ligne de 3/4 arrière est plus fluide, douce, même si la forme évoque indéniablement une supersportive.

La F1 comme modèle

Des images surgissent comme si c’était hier. Entre 1993 et 1998, McLaren a construit 106 F1, dont 71 homologuées pour la route. La voiture pouvait alors atteindre une vitesse maximale de 386 km/h, exceptionnel dans le contexte des années 90. Ce record ne sera d’ailleurs battu qu’en 2005. Equipée d’un V12 de 627 chevaux, elle dominait le paysage des supercars. Lancée officiellement en 1994, elle a gagné les 24 Heures du Mans dès 1995, prouvant au monde entier sa qualité de supercar.

La F1 a tenu la dragée haute à toutes les supercars, y compris (enfin presque…) la surpuissante Bugatti Veyron équipée d’un W16. C’était dans l’émission anglaise Top Gear, en 2007.

Laisser un commentaire