Jaguar Type E Reborn

Jaguar : une Type E « Reborn », c’est quoi ?

Jaguar Land Rover s’est inscrit dans une dynamique de préservation du patrimoine depuis quelques mois, avec la présentation successive de Type E Lightweight construites récemment, de Land Rover originaux reconstruits, et maintenant d’une Jaguar Type E « Reborn » à dix exemplaires. Des voitures parfaites, neuves,  qui semblent sorties d’usine. Mais que cachent ces annonces « Reborn » ? Est-ce que Jaguar a ressorti les chaînes de montage pour cette nouvelle Type E ?

Reborn = reconstruit ?

Bien sûr, Jaguar n’a pas décidé de relancer sa Type E sur les chaînes de production des usines. L’idée avec ce « Reborn », c’est de mettre en place un dispositif qui est sous-entendu « officiel » de restauration à la perfection. Avec ce programme, le constructeur a utilisé plusieurs modèles de Type E existants, complètement restaurés. En conservant les châssis existants, et certains éléments de carrosserie, Jaguar procède donc plus à une restauration d’envergure plutôt qu’à un lifting de surface.

Une restauration au mains du personnel Jaguar

Là où Jaguar apporte une valeur ajoutée, c’est que la marque et ses employés disposent de l’ensemble des outils, documents, éléments, pièces nécessaires à sortir une voiture « parfaite ». Cela semble être le cas avec cette Type E, dont dix exemplaires bénéficieront de ce traitement. La premier qui nous est présenté par le constructeur affiche en effet des chromes parfaitement brillants, une sellerie superbe, et une réfection moteur totale.

Un traitement pas donné

Le programme Jaguar Reborn est facturé 335 000 euros, hors options spécifiques demandées par le client. Compte-tenu du potentiel collector de ces dix voitures déjà très recherchées, il n’y a pas de doute semble-t-il sur le bien-fondé de cet achat… investissement ? Jaguar Land Rover mise sur ces travaux pour valoriser les compétences de ses ateliers « Heritage ». Ainsi, cette démonstration de savoir-faire donnera peut-être l’idée à certains propriétaires d’envisager une restauration dans les ateliers « officiels » plutôt que chez des spécialistes dont la qualité de travail n’est plus à prouver ?

Jaguar Type E Reborn

Laisser un commentaire