Mitsubishi : 100 ans d’innovation

Le constructeur nippon Mitsubishi fête les 100 ans de la sortie de son premier modèle de voiture, la Modèle A. De cette première voiture en série poduite par le constructeur aux trois diamants, cent ans d’histoire vont découler, des modèles emblématiques et des titres sportifs.

Mitsubishi, une histoire japonaise

C’est en 1917 que la première voiture de série voit le jour au Japon. Et c’est une Mitsubishi, elle s’appelle Modèle A. 22 voitures. Une série artisanale dirions-nous aujourd’hui, mais c’est à l’époque une véritable révolution au pays du soleil levant, bien que Ford ait déjà introduit ce dispositif de chaîne en 1908.

Dans les années 1960, le Japon connaît son premier essor économique. C’est alors que Mitsubishi va développer une voiture familiale… la 500. Puis viendra la Colt, et la Colt Galant, première Mistubishi à connaître l’export mondial en 1969.

Les années fastes, puis les années « crise pétrolière »

C’est un nom qui résonne dans la tête de tous les passionnés de rallye. La première génération de Mitsubishi Lancer verra le jour en 1973. Présentée sous la forme d’un petit coupé, sa déclinaison sportive et plus particulièrement rallye viendra glaner les victoires, notamment en 1974.

Par la suite, et à partir de 1978, Mitsubishi innove pour produire des voitures moins gourmandes, et s’adapter au marché qui vit une crise pétrolière sans précédent. La compétition demeure tout de même dans les gènes de la marque qui engage son tout-terrain star, le Pajero, dans diverses compétitions dont le Paris Dakar.

En 1987, le constructeur intègre une technologie inédite, les quatre roues motrices et directrices, sur sa berline Galant.

En 1992, c’est la Lancer Evolution qui fait son apparition et explose tous les compteurs entre 1996 et 1999 dans le championnat du monde des rallyes WRC. Avec Tommi Mäkinnen au volant, la Lancer Evo atteint une notoriété mondiale et se fait une belle place parmi les berlines sportives du moment.

Laisser un commentaire