Mazda Cosmo Sport

Mazda Cosmo Sport : 50 ans après, le moteur rotatif reste

Le petit coupé sportif au moteur rotatif fête son cinquantième anniversaire. La Mazda Cosmo Sport était innovante, mais sa commercialisation fut un échec. Retour sur cinquante années de cette sportive décalée et innovante, pionnière du moteur Wankel, qui lui survivra.

Mazda Cosmo Sport : Un moteur rotatif sous le capot

La principale innovation de cette Mazda Cosmo Sport, c’est son moteur à piston rotatif. Spécialité de la maison, cette mécanique est intégrée pour la première fois dans une voiture de série avec cette Cosmo Sport. Lancée en 1967, la Cosmo Sport s’arrêter en 1972 avec à peine plus de 1500 exemplaires vendus. Le moteur rotatif a quant à lui poursuivi sa route, et même en compétition. Mazda y a gagné l’édition 1991 avec la légendaire 787B.

Visionner la vidéo

La suite du moteur Wankel chez Mazda

Malgré le succès mitigé de la Cosmo Sport, Mazda poursuit sur sa lancée avec le moteur rotatif. Outre le sport-prototype Mazda 787B, on reverra le moteur rotatif en série sur des voitures qui ont marqué leur époque : Mazda RX7, et jusqu’à récemment RX8. Aujourd’hui, si rien n’est officialisé, Mazda n’abandonne pas totalement l’idée de glisser un moteur rotatif sous le capot d’une voiture. Il serait par contre intégré à une hybridation.

Le moteur rotatif, ailleurs ?

On se souvient également de la GS birotor. Citroën développait également son moteur à piston rotatif. Mais on est en 1973, et le choc pétrolier fait rage. Alors en cours de perfectionnement, le moteur à piston rotatif n’y survivra presque pas. Il consomme trop, et génère de la pollution.

Crédit photo : Mazda

 

Laisser un commentaire